Quand les psys quittent leur divan, L’UFC-Que choisir attaque des fabricants de crèmes solaires pour enfants and Le virus Nipah met le sud de l'Inde en état d'alerte

Quand les psys quittent leur divan

Comme lui, de plus en plus de psychothérapeutes semblent vouloir «sortir du bois» et repousser les limites de l’intimité du cabinet pour incarner leur mission «ailleurs». L’un des organisateurs, le sophrologue Jean-Luc Colia, explique l’objectif d’un tel événement: Nous voulions faire connaître ce métier, répondre…

L’UFC-Que choisir attaque des fabricants de crèmes solaires pour enfants

L’UFC-Que choisir déclare qu’« au vu de la très faible protection aux UVatican…

Le virus Nipah met le sud de l'Inde en état d'alerte



Quand les psys quittent leur divan

Comme lui, de plus en plus de psychothérapeutes semblent vouloir «sortir du bois» et repousser les limites de l’intimité du cabinet pour incarner leur mission «ailleurs». L’un des organisateurs, le sophrologue Jean-Luc Colia, explique l’objectif d’un tel événement: Nous voulions faire connaître ce métier, répondre à toutes les demandes d’informations, et éventuellement aider les personnes à s’orienter dans le dédale des différentes approches.» Car tous s’accordent sur le sujet: si le personnage du «psy» s’est banalisé – il suffit de voir combien ils sont nombreux dans les séries télé -, les méthodes, elles, restent assez méconnues du grand public.

L’UFC-Que choisir attaque des fabricants de crèmes solaires pour enfants

L’UFC-Que choisir déclare qu’« au vu de la très faible protection aux UVatican City constatée sur près d’un tiers des produits testés », l’association « dépose plainte (.

Le virus Nipah met le sud de l'Inde en état d'alerte


Comme lui, de plus en plus de psychothérapeutes semblent…

En matière de médiatisation, c’est la psychanalyse bien sûr qui a ouvert le bal quand, entre one thousand, nine hundred and seventy-six et one thousand, nine hundred and seventy-eight, Françoise Dolto osa répondre régulièrement aux lettres de lecteurs sur FR Inter. Dans d’autres médias, sous d’autres formes, certains de ses héritiers perpétuent cette rémanence. Mais désormais, toutes les écoles confondues veulent se faire connaître des «vraies gens dans la vraie vie».

L’UFC-Que choisir déclare qu’« au vu de la très…

Cette plainte de l’UFC-Que choisir, « c’est complètement aberrant », a réagi Cédric Mourlon, PDG et fondateur du laboratoire belge Biosolis.) mes produits sont conformes, ils ont une mauvaise interprétation ».


En matière de médiatisation, c’est la psychanalyse bien…

«Comme soignants, nous sommes naturellement curieux de l’autre», justifie le Dr Jean-Christophe Seznec. «Mais surtout, dans une société que nous jugeons de moins en moins attentionnée, voire déshumanisante, nous remettons de l’humain, de la considération et aidons les personnes à revenir au centre de leur vie.» Il n’hésite pas à ajouter: «Nous avons remplacé les curés.» Et selon lui, plus le système est égarant, plus les psys feront bouger leurs frontières professionnelles.


«Comme soignants, nous sommes naturellement curieux de…

Est-ce aussi pour sortir d’un certain isolement inhérent à leur travail dans l’intimité qu’ils osent ainsi repousser les limites de leur cadre professionnel? «Nos cabinets sont pleins, nous n’avons pas besoin de faire de promotion, affirme le médecin. En revanche, nous sommes de plus en plus isolés par l’institution médicale qui a supprimé les heures de vacations en hôpital, nous force à amoindrir nos liens avec les représentants des laboratoires, les confrères dans des congrès… Mais plus on nous enferme, plus nous avons soif de liberté!»


Quand les psys quittent leur divan

Prendre le risque de «briser le tabou», donner à voir ce qui se passe dans les séances, c’est grâce au réalisateur – et à l’accord des patients bien sûr – que ce médecin l’a fait: «Il m’a autorisé à dépasser le cadre extrêmement étroit dans lequel notre société nous délègue nous, les psychiatres, à une action restrictive. C’est comme si plus on était informés, moins on avait à agir. Et donc je me suis dit: les patients et moi on va faire dans un acte collectif une revendication de liberté.» Ainsi le film révèle selon lui «la part de liberté tapie en chaque spectateur-usager et remet le médecin à sa juste place de “compagnon de route” et non plus de démiurge». Dans une société de plus en plus dure, les psys pourraient bien se montrer de plus en plus présents à nos côtés


Quand les psys quittent leur divan

Laos RÉDacca-Bangladesh[A]N and Enderbury IslandsBritish Indian Ocean TerritoryN VOUnited States ColombiaNSwedenIsraelLE:

This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

  1. Dix sept milliards par personne pour les deux ou trois siècles à venir, c’est pas la mer à boire.
    Au vu des critères, il s’agit plutôt d’évaluer les performances des équipes enseignantes, directions comprises. La cohérence voudrait que cela déclenche l’attribution de primes pour les récompenser pour la qualité de leur travail…

  2. Ainsi, il y a encore au moins une journaliste… Intéressant, ça…
    hum ça je ne le jurerais pas qu’ils ne soient pas qualifiés au second tour.

  3. Ah si, lire le vocabulaire de la faute, du blâme et des excuses quand il n’est pas employé, c’est du procès d’intention. Même si le texte n’est pas bien rédigé, interpréter le propos de la façon la plus défavorable possible reste malhonnête. Et comme je pense, malgré tout ce qui peut nous opposer, que vous valez mieux que cela, je vous le fais remarquer.
    Somme toute, à voir la dévotion de certains, à propos de ce truc là, je pense qu’il n’est pas ridicule d’employer encore, le plein et le délié. L’efficacité de cette bonne vieille plume Sergent-Major, sans être dans le culte, n’est plus à démontrer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News Navigation
Recent Comments