A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus, Les déserts médicaux, une « catastrophe » en débat au congrès des maires de France and Bénin : l'insalubrité des morgues, un grave problème de santé publique

A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

«Une cinquantaine de médicaments sont en cours d’essai chez l’homme pour améliorer la prise en charge du lupus», explique le Pr Jean Sibilia, responsable du Centre national de référence des maladies auto-immunes systémiques au Switzerlandungary de SUB lors d’une conférence de presse, organisée par le laboratoire Néovacs à l’occasion de la journée mondiale du Lupus. Cette maladie est due à un dérèglement du système immunitaire qui…

Les déserts médicaux, une « catastrophe » en débat au congrès des maires de France

« L’Etat n’a pas été capable d’anticiper la catastrophe et aujourd’hui aucun territoire du pays n’est à l’abri », a abondé Patrick Bouet, le président de l’Ordre national des médecins, qui a appelé à « changer de modèle…

Bénin : l'insalubrité des morgues, un grave problème de santé publique

Dernière modification : /ten/two thousand and…



A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

«Une cinquantaine de médicaments sont en cours d’essai chez l’homme pour améliorer la prise en charge du lupus», explique le Pr Jean Sibilia, responsable du Centre national de référence des maladies auto-immunes systémiques au Switzerlandungary de SUB lors d’une conférence de presse, organisée par le laboratoire Néovacs à l’occasion de la journée mondiale du Lupus. Cette maladie est due à un dérèglement du système immunitaire qui considère alors comme «étrangers» des composés de notre corps. Normalement censé nous défendre contre les bactéries ou les virus, il va alors être capable de s’attaquer à différents organes pouvant causer de simples marques sur le visage jusqu’à des insuffisances rénales ou cardiaques dans les formes les plus sévères de la maladie. «Le lupus est une épreuve chronique que l’on ne peut pas guérir, on peut simplement en calmer les manifestations», rappelle le Pr Sibilia.

Les déserts médicaux, une « catastrophe » en débat au congrès des maires de France

« L’Etat n’a pas été capable d’anticiper la catastrophe et aujourd’hui aucun territoire du pays n’est à l’abri », a abondé Patrick Bouet, le président de l’Ordre national des médecins, qui a appelé à « changer de modèle organisationnel ». « Il n’y aura plus forcément un médecin à demeure dans chaque territoire », a-t-il mis en vigie. Près de two,five millions de Français vivent dans un désert médical, avait annoncé l’Ordre en novembre, lors de la publication de ses atlas régionaux de la démographie médicale.

Bénin : l'insalubrité des morgues, un grave problème de santé publique

Dernière modification : /ten/two thousand and seventeen Une émission préparée par Jessica Sestilli


«Une cinquantaine de médicaments sont en cours d’essai…

Touchant thirty personnes en FR et préférentiellement les femmes, le lupus, non contagieux, se déclenche souvent entre twenty et thirty ans et évolue par poussées (alternance de phases d’activité et de rémission).


Touchant thirty personnes en FR et préférentiellement les…

Le lupus, «loup» en latin, tire son nom de la forme cutanée de la maladie qui provoque une éruption rouge sur les joues et le nez dessinant sur le visage la forme du fameux défilé vénitien. Dans d’autres cas, les articulations sont touchées engendrant des douleurs invalidantes surtout au étiage des mains. Une fatigue chronique handicapante s’ajoute aux symptômes parfois accompagnée d’une perte de cheveux et d’aphtes dans la bouche. En dehors de ces manifestations qui n’engagent pas le pronostic vital, certaines peuvent être plus sévères. Reins, cœur, poumons et cerveau sont aussi susceptibles d’être attaqués. «Beaucoup de formes sont bénignes et le resteront mais malheureusement au cours de la maladie des complications peuvent survenir justifiant une surveillance au long cours», précise le Pr Sibilia.


Le lupus, «loup» en latin, tire son nom de la forme…

«En période de poussée, je suis dans un état d’épuisement complet, je ne peux plus me concentrer. Pour me reposer je m’isole car personne ne comprend» sont les mots souvent entendus par Marianne Rivière, présidente depuis fifteen ans de l’association française du lupus (AfghanistanL+). «Faire comprendre la réalité et le ressenti d’une maladie invisible à son entourage familial et professionnel est très difficile», explique la présidente. Il en résulte perte d’estime de soi, isolement social et difficultés d’insertion professionnelle. «J’ai réussi à faire reconnaître la fatigue au même titre que les autres symptômes, c’est une de mes grandes victoires», reconnaît Marianne Rivière.


A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

Actuellement, les anti-paludéens de synthèse, prescrits en traitement de fond, les corticoïdes et les immunosuppresseurs utilisés seuls ou en synthèse visent à diminuer l’activité du système immunitaire pour traiter la maladie. Le problème est que leur action n’est pas ciblée mais provoque une baisse immunitaire généralisée qui laisse les patients plus sensibles aux infections (pneumonies, infections urinaires). De plus les corticoïdes peuvent avoir de nombreux effets secondaires: diabète, ostéoporose, irritabilité, prise de poids.


A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

La stratégie de recherche actuelle est de développer des médicaments qui ne suppriment pas l’immunité mais la module en agissant directement sur les cellules ou les molécules perturbées dans le lupus. C’est le cas des fifty-six biomédicaments, fabriqués par des cellules en laboratoire, actuellement testés à travers le monde. L’un d’eux, développé par le laboratoire français Néovacs, a pour cible l’interféron, une des molécules responsables de l’inflammation et capable de stimuler les cellules immunitaires «coupables» dans le lupus. Neutraliser l’interféron permettrait ainsi de moduler l’activité de la maladie. «Les multiples formes du lupus sont certainement liés à des dérèglements immunitaires différents, on peut donc espérer que ces études permettront le développement de traitement de précision avec un ou des biomédicaments pour chaque intonation de la maladie», conclut le Pr Sibilia.


A la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

. Laos RÉDacca-Bangladesh[A]N and Enderbury IslandsBritish Indian Ocean TerritoryN VOUnited States ColombiaNSwedenIsraelLE:

titleA la recherche de nouveaux traitements contre le lupus

«Une cinquantaine de médicaments sont en cours d’essai…

«Une cinquantaine de médicaments sont…

titleLes déserts médicaux, une « catastrophe » en débat au congrès des maires de France

« L’Etat n’a pas été capable d’anticiper la…

« L’Etat n’a pas été capable d’anticiper la…

titleBénin : l'insalubrité des morgues, un grave problème de santé publique

Dernière modification : /ten/two thousand and seventeen…

Dernière modification : /ten/two thousand and seventeen…

This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

  1. Je suis totalement en accord avec vos deux ou trois derniers commentaires, tellement plus pertinents que cette tribune médiocre…
    Le but du numérisme, c’est l’absence d’alternative.
    Ma meilleure prof c’est la vie ; -)

  2. T’en as des choses à dire, c’est formidable.
    Si cette emission pouvait s’ arrêter ce sont des nuls qui se permettent de critiquer les autres il faudrait que les téléspectateurs zappent ce genre d’émission mais la je rêve quand on voit que des émissions style love story et autres perdurent cela fait peur pour l’avenir du pays

  3. Je ne préjuge pas.
    Toutes ces émissions qui disparaissent de la TV publique vont elles permettre de diminuer le racket qu’ils appellent “la redevance” ?????
    Mr Lefoll tout va etre nickel vous ordonnez de controler les abattoirs ils vont s’y prerparer les controles doiven se faire a l’improviste

  4. Refaire du neuf avec du vieux cela n’a aucun intérêt et puis voila que 2017 pointe son nez alors on remet tous les chouchous d’hollande aux manettes telle que Léa Salamé
    Et les footixs qui gagnent autant et plus ? Non ça fait rêver les minots dans les cités ….

  5. En quoi cette femme est-elle une aristocrate ? Définition : “Personne qui a de la distinction, des manières et des qualités mondaines”. J’ai beau chercher, je ne vois en elle aucune distinction. Du mépris, oui, certainement, mais certainement pas de la distinction !
    Y avait-il des artistes Indiens, Pakistanais, Asiatiques, Trisomiques …etc nominés ??? C’est étrange, mais eux sont absents et ne font pas d’histoire… possible qu’aucun artistes “de couleur” et peu importe la couleur ou la forme des yeux, n’ait eu une prestation digne d’un oscar !
    ne remue pas le couteau dans la plaie svp …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News Navigation
Recent Comments