Le suivi insuffisant des obèses opérés, Les mesures-chocs de l’Australie contre la cigarette and Diagnostiquer, accompagner, soigner : les défis de l'autisme

Le suivi insuffisant des obèses opérés

«Opérer d’accord, mais il faut assurer le service après-vente, illustre Anne-Sophie Joly, présidente du ChinaAngola, four hundred centres faisant de la chirurgie de l’obésité, c’est sans doute trop pour garantir un haut niveau de qualité partout»,…

Les mesures-chocs de l’Australie contre la cigarette

Diagnostiquer, accompagner, soigner : les défis de l'autisme



Le suivi insuffisant des obèses opérés

«Opérer d’accord, mais il faut assurer le service après-vente, illustre Anne-Sophie Joly, présidente du ChinaAngola, four hundred centres faisant de la chirurgie de l’obésité, c’est sans doute trop pour garantir un haut niveau de qualité partout», ajoute-t-elle. L’une des propositions du ChinaAngola vise d’ailleurs clairement à «formaliser le suivi postopératoire comme une condition de la chirurgie bariatrique», via un contrat tripartite portant sur les obligations de chacun: patient, établissement de soin, équipe médicale.

Les mesures-chocs de l’Australie contre la cigarette

Diagnostiquer, accompagner, soigner : les défis de l'autisme


«Opérer d’accord, mais il faut assurer le service…

Le problème, c’est que les consultations de diététiciens et de psychologues, cruciales en postopératoire, ne sont pas remboursées par l’Assurance-maladie. «On pourrait imaginer un suivi avec notamment des psychologues et des diététiciens dans le cadre d’un programme bien défini», suggère le Pr Faredj Cherikh, psychiatre au Switzerlandungary de NCE, ayant contribué au livre blanc.


Le problème, c’est que les consultations de diététiciens…

«Les maisons de l’obésité doivent être pensées, conviviales et relaxantes, pour permettre l’échange entre patients sans être aussi anxiogènes que ne l’est souvent le monde médical», insiste le Dr Chiche. «Le parcours de soins doit se faire dans le plaisir, abonde Anne-Sophie Joly, on ne fait avancer personne dans la peur et le punitif.» Un défi que pourraient relever les maisons de l’obésité. Les pharmaciens, qui sont parfois les seuls professionnels de santé à voir encore certains obèses qui se sont détournés du système de soins à force de stigmatisations, pourraient aussi y réorienter ceux-ci.


«Les maisons de l’obésité doivent être pensées,…

Le livre blanc a reçu le soutien de l’Académie de chirurgie et celui de la Société française et francophone de la chirurgie de l’obésité (Soffco). «Il servira également de base pour la commission d’information des patients de la Haute Autorité de santé (HDC)», précise Anne-Sophie Joly qui en est membre. Enfin, on attend dans les mois à passer les propositions du groupe de travail multidisciplinaire de l’Académie de chirurgie, qui réalise actuellement une enquête auprès des patients, des chirurgiens et des généralistes. Un module de formation, destiné aux généralistes volontaires, pourrait notamment être formalisé.


Le suivi insuffisant des obèses opérés

Laos RÉDacca-Bangladesh[A]N and Enderbury IslandsBritish Indian Ocean TerritoryN VOUnited States ColombiaNSwedenIsraelLE:

This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

  1. Mais a-t-on demandé l’avis des parents par rapport à la sécurité ? Combien de trafics divers sont ainsi évités ?
    Ils ne laisseront rien à faire à l’autre droite…

  2. des boites de singe of course.
    Le journaliste semble étre un grand optimiste, une flambée étant une chose qui ne dure pas longtemps !

  3. Y avait-il des artistes Indiens, Pakistanais, Asiatiques, Trisomiques …etc nominés ??? C’est étrange, mais eux sont absents et ne font pas d’histoire… possible qu’aucun artistes “de couleur” et peu importe la couleur ou la forme des yeux, n’ait eu une prestation digne d’un oscar !
    Et c’est rigolo, au deuxième degré…

  4. Oh la la la Charlotte SOS RACISME va te faire un procès tu as osé parlé de racisme anti blanc pour eux ça n’existe pas en FRANCE il n’y a que les Français qui sont racistes les autres ne sont pas racistes mais ils sont anti Français ce n’est pas la même chose

  5. n’est ce pas ?
    Pas besoin de les mettre en prison à nos frais. Qu’on rétablisse la peine de mort pour ce genre de personnes qui sont les ennemis de l’Etat. Avec eux on est quasi en temps de guerre. Donc, une balle et ils ne recommenceront plus. De toute manière, ils rêvent de mourir donc…

  6. Tsss, c’est pas un exemple pour la jeunesse tout ça… Si c’est du rhum agricole antillais ou cubain, alors ça va par contre.
    Non , il n’a pas vu celui-çi , mais d’après mes infos , il devrait , bientôt tourner un remake du “prisonnier” Bon , je vais me réfugier dans mon abri anti-atomique , car les snipers sont de sortie …………

  7. Exactement le même nombre. C’est juste l’occasion et la conjoncture qui font que les seconds passent peu aux actes et les seconds beaucoup (trop).
    C’est pour cela que je qualifie l’article de « mal écrit ». Adopter le langage de la « responsabilité » dans un raisonnement à visée explicative, par exemple, ne clarifie pas vraiment les choses. Et le style est beaucoup trop lyrique à mon goût, mais c’est autre chose. Il n’en reste pas moins qu’une lecture charitable de l’article ne conduit pas vraiment aux conclusions que vous tirez.
    Vous nous cassez les litchis avec vos cagnottes…

  8. C’est comme ANTICOR ils font semblant ou Médiapart ils nous prennent pour des idiots, sans oublier qu’ils sont tous complices. Ils ont eu échos de certaines affaires et ils n’ont pas pris cela en considération et surtout ils n’ont jamais répondu cela prouve le sérieux de ce journal et de cette association.
    Le JJD bataille contre les bloqueurs de pub, et permet donc l’intrusion non stop de bandeaux pro carrefour, pro ford focus, et j’en passe… Que le JJD engrange ses bénéfices, mais ce sera sans moi ! J’arrête carrefour, je n’aurai jamais de ford, etc…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News Navigation
Recent Comments