Désir sexuel : l'insaisissable chimie, Risque « faible à modéré » d’une épidémie de Zika en Europe, selon l’OMS and France : les médicaments à base de codéine disponibles uniquement sur ordonnance

Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Voilà plus de deux ans que le public a découvert l’existence de pilules du désir. Déjà mis sur le marché américain depuis two thousand and fifteen, le «viagra rose», uniquement destiné aux femmes, n’est…

Risque « faible à modéré » d’une épidémie de Zika en Europe, selon l’OMS

Enfin, elle est insuffisant, très insuffisant ou nulle dans thirty-six pays, essentiellement en Europe centrale, de…

France : les médicaments à base de codéine disponibles uniquement sur ordonnance

Ces médicaments (des antidouleurs et des sirops pour la toux) sont en effet de plus en plus utilisés par les adolescents comme des…



Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Voilà plus de deux ans que le public a découvert l’existence de pilules du désir. Déjà mis sur le marché américain depuis two thousand and fifteen, le «viagra rose», uniquement destiné aux femmes, n’est pourtant pas prêt d’arriver en FR. Et pour cause: aucune demande d’autorisation de mise sur le marché n’a été déposée par le fabricant -la société néerlandaise Emotional Brain- aux agences françaises et européennes du médicament.

Risque « faible à modéré » d’une épidémie de Zika en Europe, selon l’OMS

Enfin, elle est insuffisant, très insuffisant ou nulle dans thirty-six pays, essentiellement en Europe centrale, de l’Est et du Nord, en l’absence de moustiques de type Aedes et/ou de conditions climatiques favorables à sa prolifération.

France : les médicaments à base de codéine disponibles uniquement sur ordonnance

Ces médicaments (des antidouleurs et des sirops pour la toux) sont en effet de plus en plus utilisés par les adolescents comme des drogues. Jusqu’à présent, ils pouvaient être délivrés sans ordonnance s’ils ne dépassaient pas les thirty mg de codéine par comprimé.


Voilà plus de deux ans que le public a découvert…

Mais le désir, nous le savons tous, n’est pas seulement une écho de chimie. «Le désir est une énergie psychologique qui précède et accompagne l’excitation», explique Valérie Doyen, sexologue à Liège en Belgique, qui vient de publier le premier roman «sexo-informatif» sur le sujet (Désir aux éditions Odile Jacob). «Le désir est influencé par différents stimuli qui peuvent provenir de l’autre (physique, attitude, paroles…), de soi-même (bien-être, tenue sexy, pensées érotiques…) et du contexte (ambiance de la chambre, harmonie sexuelle, endroits insolites…)», résume-t-elle. «Je dirais que c’est un état bio-psychologique d’excitation lié au surgissement d’une représentation d’une jouissance à venir». Cependant, la part biologique du désir ne fait aucun doute pour les sexologues. «Certaines perturbations hormonales vont provoquer un manque de libido», explique le docteur Michèle Pujos-Gautraud, sexologue à Saint-Émilion. Ce n’est pas un hasard si les femmes en éprouvent souvent moins que les hommes puisqu’elles ont un taux de testostérone dix fois plus bas.»

Ces médicaments (des antidouleurs et des sirops pour la…

L’arrêté, qui entrera en vigueur jeudi, concerne aussi les médicaments contenant trois autres dérivés d’opium – le dextrométhorphane, l’éthylmorphine et la noscapine. Mode du “purple drank” Début juin, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Netherlands AntillesSan Marino) avait dit réfléchir aux moyens de “restreindre l’accès trop facile” à ces médicaments, évoquant une “nette augmentation” de “demandes de délivrance suspectes rapportées par des pharmaciens d’officine mais aussi de cas de dépendance ou d’abus ayant pu conduire à une hospitalisation”.


Mais le désir, nous le savons tous, n’est pas seulement une…

L’imaginaire pour stimulant Peut-être cela explique-t-il en partie pourquoi les femmes sont plus souvent confrontées au manque d’envie de sexe que les hommes. Selon la dernière enquête nationale Inserm-Ined-AnSerbia sur la sexualité des Français âgés de eighteen à sixty-nine ans, six,eight% des femmes contre one,nine% des hommes disaient avoir souffert «souvent» d’une absence ou d’insuffisance de désir au cours des douze derniers mois. À la trentaine, elles sont même près de sept fois plus nombreuses à s’en plaindre. La pilule n’arrange rien. Or c’est souvent le mode de contraception privilégié à cet âge. «Les femmes consultent souvent à l’initiative de leur partenaire», remarque le docteur Frédérique Hédon, sexologue à PAR et auteure de rebondir après un chagrin d’amour. «Mais, poursuit-elle, il y a eu une évolution ces dernières années: désormais je vois beaucoup plus de femmes qui viennent parce qu’elles estiment ne pas avoir suffisamment de libido». Que les troubles du désir touchent les deux sexes n’est pas une surprise pour Valérie Doyen. «Les deux principaux ennemis du désir génital sont la fatigue et le manque de communication, explique-t-elle. Les couples dont le désir perdure développent une qualité de rapports sexuels, ils pimentent leurs relations, réalisent certains fantasmes. La complicité, l’imagination restent des très bons stimulants».

L’arrêté, qui entrera en vigueur jeudi, concerne aussi les…

Avec AfghanistanP  Première publication : 1two//two017


«Le désir sexuel est quelque chose qui est complexe, fin,…

Mais si les femmes prennent d’avantage l’initiative de consulter, c’est aussi, selon le Dr Dintrans, qu’elles attendent beaucoup de la sexualité. «Le discours actuel qui tend à la performance conduit les femmes à être plus exigeantes tant vis-à-vis d’elles-mêmes que de leurs partenaires en matière de sexe», note-t-il. «Quand le désir sexuel s’arrête chez une femme, c’est souvent plus difficile de le faire redémarrer, car il tombe franchement à zéro alors que les hommes ont un désir qui ne redescend jamais totalement», explique le docteur Hédon. En pratique, un bilan hormonal est souvent l’indispensable complément d’un examen médical général, afin d’écarter une cause biologique à traiter d’emblée. Le dosage des différentes formes de testostérone est toutefois délicat à interpréter.


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

La carence en testostérone Mais les hormones ne sont pas la panacée, et les réticences des patientes restent vives. L’échec d’Intrinsa, un patch de testostérone, est là pour en témoigner. Réservé aux femmes qui avaient dû subir une ablation de l’utérus et des ovaires, afin de palier la carence en testostérone et les aider à retrouver du désir, le médicament a bien été commercialisé en FR mais, finalement, retiré faute de prescriptions suffisantes. «En réalité, ça marchait bien pour les femmes qui avaient une bonne libido avant leur opération et qui ne la retrouvaient plus après», explique le docteur Pujos-Gautraud. «Pour certaines femmes qui n’ont plus de désir, la prise de testostérone peut débloquer la situation, ajoute ce spécialiste de la sexualité, mais ça n’a qu’une vocation transitoire. Ensuite, on réduit les doses avant d’arrêter complètement. Des traitements peu convaincants


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Autre échec retentissant dans les milieux sexologiques, celui de la flibansérine, une molécule destinée à enflammer le désir féminin, qui agit au niveau du cerveau sur un neurotransmetteur: la sérotonine. Il y a quelques années, lui aussi avait eu droit aux honneurs de la presse internationale, mais les autorités de santé en avaient finalement décidé autrement. Elles avaient refusé de l’autoriser, estimant que le bénéfice modeste pour certaines femmes ne valait pas les risques d’effets secondaires.


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Que penser alors du projet de la société Emotional Brain de se lancer dans un marché qui, commercialement, s’apparente plutôt à un cimetière des idées brillantes? Certes, la compagnie de biotechnologie a misé sur deux candidats -Lybridos et Lybrido – pour augmenter ses chances, mais il faut bien reconnaître que la lecture des études publiées n’est guère enthousiasmante. Elles sont même nuement décevantes pour Lybridos, association d’un anxiolytique et de testostérone. Un peu surtout pour Lybrido, association de testostérone et de Viagra (IPapua New Guineaermanyfive).


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Ce n’est pas la première fois que des essais sont menés chez les femmes avec la fameuse «pilule de l’érection» utilisée pour les hommes. Au milieu des années two thousand, le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Viagra, avait expérimenté l’effet du médicament sur les femmes. Mais l’accroissement de flux sanguin dans les organes génitaux féminins, en particulier le vaste système vulvovagino-clitoridien, ne s’est pas traduit par une excitation ressentie. Encore moins par du désir sexuel.


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Pour aller plus loin, on a alors pensé à associer des molécules. «En théorie, remarque le Dr Mimoun, l’association d’ipDefive et de testostérone devrait marcher. Le premier augmente nettement la lubrification et le second la libido».Pour l’instant, les études publiées montrent effectivement une certaine efficacité de Lybrido, mais le laboratoire a dû procéder à un tri préalable des patientes. Une manipulation qui risque de ne pas être du goût des agences du médicament chargées d’évaluer les nouveaux produits.


Désir sexuel : l'insaisissable chimie

Laos RÉDacca-Bangladesh[A]N and Enderbury IslandsBritish Indian Ocean TerritoryN VOUnited States ColombiaNSwedenIsraelLE:

This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

  1. C’est plutôt continuer qui serai suicidaire, ça entrainerai une forte poussée du chomage , et puis , il faut aller vers l’avenir et non revenir 80 ans en arrière.
    C’est quand même dommage qu’une position que l’on peut trouver, comme la rédaction de la Rue, intéressante pour le débat, soit défendue par un texte aussi médiocre…

  2. Oh la la la Charlotte SOS RACISME va te faire un procès tu as osé parlé de racisme anti blanc pour eux ça n’existe pas en FRANCE il n’y a que les Français qui sont racistes les autres ne sont pas racistes mais ils sont anti Français ce n’est pas la même chose
    C’est une blague ?
    Vous nous cassez les litchis avec vos cagnottes…

  3. Rien, ce message peut-être effacé en raison de sa flagrante inutilité.
    Oui mais nous n’avons pas financé leur hébergement contrairement à ce qui est dit plus haut.

  4. Si cette emission pouvait s’ arrêter ce sont des nuls qui se permettent de critiquer les autres il faudrait que les téléspectateurs zappent ce genre d’émission mais la je rêve quand on voit que des émissions style love story et autres perdurent cela fait peur pour l’avenir du pays

  5. Des inspections, et sans doute annoncées à l’avance. Quelle blague. Elles ne verront rien, comme d’habitude. Il faut des caméras sur tous les sites d’abattage, consultables à tout moment. Sinon, pour moi, fini la viande.
    Je préférerais un képi.

  6. En plus ça permet de rigoler un peu
    Un medium, c’est avant tout, et comme son nom l’indique, un moyen de faire quelque chose. Alors, au lieu de parler du moyen en lui-même, dites-nous quelles fins il vise, ce qu’il a vraiment permis de faire.

  7. C’est qu’on doit rire aux mêmes blagues.
    Il semble que l’autre ait encore quelques longueurs d’avance, tout de même.

  8. Je suis totalement en accord avec vos deux ou trois derniers commentaires, tellement plus pertinents que cette tribune médiocre…
    à ce rythme,ils vont bientôt avoir plus de candidats que d’électeurs

  9. On pouvait le détester, l’aimer mais c’était un sacré personnage ! il a dit certains vérités qui n’ont pas plu à certains entrepreneurs (charcuterie en particulier) il a eu raison Allez Adieu avec un peu de tristesse quand même !
    Des inspections, et sans doute annoncées à l’avance. Quelle blague. Elles ne verront rien, comme d’habitude. Il faut des caméras sur tous les sites d’abattage, consultables à tout moment. Sinon, pour moi, fini la viande.

  10. a chaque fois qu’il parle il ment…il camoufle….il enfume…le vrai socialiste dans toute son horreur
    Ah si, lire le vocabulaire de la faute, du blâme et des excuses quand il n’est pas employé, c’est du procès d’intention. Même si le texte n’est pas bien rédigé, interpréter le propos de la façon la plus défavorable possible reste malhonnête. Et comme je pense, malgré tout ce qui peut nous opposer, que vous valez mieux que cela, je vous le fais remarquer.

  11. Vous avez tendance en effet à ne pas réfléchir plus loin que le bout de votre nez, Captain Bisounours. Tout le monde l’aura constaté ici depuis fort longtemps…
    En quoi cette femme est-elle une aristocrate ? Définition : “Personne qui a de la distinction, des manières et des qualités mondaines”. J’ai beau chercher, je ne vois en elle aucune distinction. Du mépris, oui, certainement, mais certainement pas de la distinction !
    C’est une blague ?

  12. Toutes ces émissions qui disparaissent de la TV publique vont elles permettre de diminuer le racket qu’ils appellent “la redevance” ?????
    N’empêche, le plein d’essence a bien baissé depuis daesh… Faudrait pas gagner la guerre trop vite, pour notre pouvoir d’achat…

  13. Purée ….T’as d’la chance ! ! Y’a tant de vent et d’humidité dans mon coin, que le seul rhum qu’on peut choper, c’est le rhume des foins ……
    Mais, justement, Marc Aurelle, dans un touite a confirmé la citation de Nabot Léon. Attends, je cherche dans mes archives…
    Posté et publié ce matin ,et hop …disparu ,comme souvent , ciao !

  14. Tiens, vous connaissez ce mot ? ; -))
    Je l’avais mise de côté depuis un moment… Salut, et bonne journée… oui , je sais, surtout qu’au début j’étais les « riverain » le plus éloigné de la base. en Polynésie j’étais, et en plus, avec le décalage horaire, je tenais le quart de nuit tranquille. ; -) sans déconner, j’y ai cru, comme plein d’autres, mais bon…

  15. D’accord avec Rachida !! Par contre il faut des peines qui permettent de dépasser largement les années où ils sont dangereux lorsqu’ils sont relâchés dans la Société.
    Qu’est ce qu’il a le modo?
    Quand on fait le décompte de tous les avantages, émoluments et futures retraites de Normal de Corrèze, que l’on compare à ses résultats depuis 4 ans, je m’étonne que personne n’appelle pas à une vraie DÉCENCE !

  16. Et c’est rigolo, au deuxième degré…
    Attends j’ai LA référence absolue de la citation sur internet, ses descendants habitent non loins de chez moi. Je parle de Cro Magnon tu sais le grand peintre et touitteur invertébré de Lascaux. Il peut m’en dire un peut plus sur ces imposteurs touistiques.
    Tel votre homonyme, vous manquez cruellement de poésie, c’est moi qui vous le dit… Comment voulez vous dans ces conditions percevoir ce qu’il y a « ici d’inattendu, d’inaliénable et d’indivisible », hein ?

  17. Et les footixs qui gagnent autant et plus ? Non ça fait rêver les minots dans les cités ….
    Ainsi, il y a encore au moins une journaliste… Intéressant, ça…

  18. ce doc etait un ramassis de conneries.
    Le journaliste semble étre un grand optimiste, une flambée étant une chose qui ne dure pas longtemps !
    Enfin une voix qui s’élève non pas contre le qui mais s’interroge sur le pourquoi. Ne boudons pas notre plaisir

  19. faire une lecture charitable, c’est déjà ne plus faire une lecture neutre et objective ; -)
    Non… Sinon tu rétablirais la vérité… Du coup, c’est toi le menteur…
    Ça te chatouille hein ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News Navigation
Recent Comments