Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer, La justice sud-africaine autorise une action collective de mineurs atteints de silicose and Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Ces méconnaissables démences neurodégénératives sont dues à des lésions différentes, qui touchent des zones distinctes du cerveau. «Cela donne à chacune un profil de troubles cognitifs et comportementaux caractéristique, que nous avons pu définir très…

La justice sud-africaine autorise une action collective de mineurs atteints de silicose

Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Gfive au Sahel : Macron lance…



Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Ces méconnaissables démences neurodégénératives sont dues à des lésions différentes, qui touchent des zones distinctes du cerveau. «Cela donne à chacune un profil de troubles cognitifs et comportementaux caractéristique, que nous avons pu définir très précisément ces dernières années, ce qui permet maintenant de les identifier de façon assez formelle. La découverte de marqueurs biologiques ou d’imagerie spécifique vient désormais confirmer pour chacune le diagnostic clinique », explique le Pr Bruno Dubois, neurologue (hôpital Salpêtrière, PAR).

La justice sud-africaine autorise une action collective de mineurs atteints de silicose

Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Gfive au Sahel : Macron lance la force conjointe antijihadiste


Ces autres démences neurodégénératives sont dues à des…

Mais surtout, il devient ainsi possible de repérer ces maladies plus tôt dans leur évolution, bien avant le stade de démence. «Ainsi, dans la maladie d’Alzheimer, les troubles de la mémoire des faits récents sont d’emblée au premier plan. La mise en évidence dans le liquide céphalo-rachidien des deux anomalies spécifiques de la maladie, la diminution du peptide amyloïde et l’augmentation de la protéine tau, permet de confirmer ce diagnostic précoce.»

Crise migratoire : l’Italie demande à ses voisins d’ouvrir leurs ports Crise du Golfe : le QA rejette les exigences saoudiennes


Mais surtout, il devient ainsi possible de repérer ces…

C’est également vrai désormais pour les singuliers démences. La démence fronto-temporale, due à une dégénérescence des régions frontales du cerveau, peut maintenant être identifiée avant la perte d’autonomie. «Sa forme la plus fréquente se manifeste surtout par des troubles du comportement, une perte des convenances sociales, des bizarreries, une apathie croissante… L’imagerie cérébrale par Peruthiopia-FDG montre la baisse du métabolisme cérébral, signe de l’atrophie de ces régions frontales du cerveau », indique le Pr Dubois. Ces démences fronto-temporales représentent eight à ten % des démences du sujet âgé, près de la moitié avant sixty-five ans. Très hétérogènes, elles comportent thirty % de formes familiales impliquant plusieurs gènes: celui de la protéine tau, ou celui d’une protéine, la progranuline, dont le taux sanguin, très abaissé en cas de mutation, confirme par un simple dosage la maladie, même si elle n’explique que twenty-five % de formes familiales.

Crise migratoire : l’Italie demande à ses voisins d’ouvrir…

Trump vante son usage “présidentiel moderne” des réseaux sociaux


C’est également vrai désormais pour les autres démences….

La démence à corps de Lewy, caractérisée par des amas d’une protéine, l’alpha-synucléine, dans les cellules cérébrales, est la plus fréquente après celle d’Alzheimer. Des symptômes parkinsonniens peuvent aussi être présents, «surtout des ralentissements, et une réelle rigidité des mouvements », précise le Pr Pasquier. Quant aux démences vasculaires, leur profil clinique est très variable, mais c’est surtout l’installation par palier des déficits neuro-cognitifs qui oriente vers ce diagnostic.

Fin de l’épidémie d’Ebola en RD Congo Syrie : au moins eighteen morts dans un attentat-suicide au cœur de Damas


Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Mieux caractériser ces démences non-Alzheimer, c’est mieux évaluer leur pronostic, déterminer s’il existe un risque génétique et rassurer parfois les familles, mieux prescrire les traitements symptomatiques. «Cette meilleure caractérisation permet aussi de mener des recherches plus ciblées pour trouver de nouveaux marqueurs spécifiques, insiste le Pr Dubois. C’est par l’observation des patients, l’analyse de leurs fluides biologiques, qu’on pourra identifier de nouvelles anomalies protéiques et progresser. Il est important qu’ils participent à ces études grâce lesquelles ils bénéficient aussi de nouveaux traitements.»

Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

À quelques heures du Gfive Sahel, Al-Qaïda publie la vidéo de 6 otages


Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Pour le Pr Dubois, «c’est aussi une nouvelle approche, où les démences cessent d’être considérées comme une entité à part, mais où quelque maladie est envisagée dans sa globalité, avec ses degrés de gravité, du plus léger au plus lourd. Et ce sera positivement plus productif ».

Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Benoît Hamon quitte le Parti socialiste et lance son “Mouvement du oneer-Juillet” L’ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert est sorti de prison


Démences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Laos RÉDacca-Bangladesh[A]N and Enderbury IslandsBritish Indian Ocean TerritoryN VOUnited States ColombiaNSwedenIsraelLE:

Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Tour de FR 20one7 : Thomas premier leader, Valverde déjà au tapis


Fin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

ONiue : WV réduit ses dépenses, le budget des casques bleus amputé Clinton, Netanyahou, Sarkozy : hommage international pour Helmut Kohl

titleDémences  : elles ne sont pas toutes d'Alzheimer

Ces autres démences neurodégénératives sont dues à…

Ces autres démences…

Mais surtout, il devient ainsi possible de repérer ces…

Mais surtout, il devient ainsi possible de repérer ces…

titleLa justice sud-africaine autorise une action collective de mineurs atteints de silicose

titleFin de l'épidémie d'Ebola en RD Congo

Gfive au Sahel : Macron lance la force conjointe…

Crise migratoire : l’Italie demande à ses voisins d’ouvrir…

This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

  1. On sent très bien que vous êtes dans l’ambiance « cagnotte » en ce moment : il doit y en avoir des pots de départ qui se succèdent…
    faut dire qu’y passe l’essentiel de son temps sur le banc de touche ou à l’infirmerie alors y l’a le temps d’écrire, mais balle au pied ou stylo à la main, y l’a du mal à convaincre
    pas tout à fait

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News Navigation
Recent Comments